Avant / après


Les avant-après, moi j'en raffole, je me jette dessus dès que j'en aperçois sur vos blogs.

Alors à mon tour je vais vous en faire un petit "gratiné"

Voici donc ce que j'ai chiné il y a quelques temps déjà sur un vide-grenier, j'en suis certaine, vous allez

a - do - rer !!!!!

 

?

 

?

 

?

 

?

 

?

 

 

DSC03563

 

Alors ? Il est pas bôôôôôô mon Spiderman ???


Oui,  je savais que j'allais faire des jalouses. Je l'ai testé dans toutes les pièces de la maison, décidée que j'étais à le garder... un si bel objet, difficile de s'en séparer... Mais aucune tapisserie ne collait... et quand les couleurs ne s'accordent pas, ben y'a rien à faire...

 

C'est la mort dans l'âme que je me suis enfin décidée à le relooker

Et voici le résultat, oui je sais, c'est pas terrible, j'ai fait ce que j'ai pu... mais que faire de mieux après Spiderman ?


 DSC03864

DSC03854DSC03855

DSC03842DSC03843DSC03845

 DSC03841

 

 * * * * * * * * *

 

 

N'oubliez pas de vous inscrire à mon petit jeu du post précédent, un petit cadeau de Noël vous y attend....


DSC03659 

 

Canalblog fait des siennes, et ce post n'a pas été annoncé.....

Grand temps de se rattraper !

 

*    *    *     *     *

 

Rubrique "Cultivons-nous" (très à-propos)

 

Pourquoi dit-on "avoir les portugaises ensablées" ?

(mal entendre)

 

Il suffit de remonter au milieu du XXe siècle, en 1950 exactement, pour voir apparaître en argot la dénomination portugaise pour désigner l'oreille. Mais pourquoi diantre ?
Tout simplement par analogie de forme, assez frappante, il faut bien le reconnaître, avec l'huître dite portugaise .

Quant à l'ensablement, si on considère qu'une huître naît et grandit en bord de mer, on comprend qu'elle puisse contenir du sable.


Transposé à l'oreille, si l'on considère que du sable bien tassé dans le conduit auditif doit pas mal gêner pour bien entendre, on peut comprendre l'image de notre expression.


 *      *     *     *      *

 

 

Bisettes ensablées