Petit post avant les vacances

 

Juste deux créations avant le début des vacances de la Toussaint

Tout d'abord une paire de petites lampes, idéales pour des tables de chevet, une commode ou une cheminée (c'est de saison...)

L'abat-jour est confectionné en suédine, un tissu tout doux qui rappelle le daim

Ambiance très cosy assurée

 

 

DSC02752

DSC02757

DSC02769DSC02781

DSC02766

 (en boutique, un simple CLIC)

 * * * * * * * * * * * *


 

Un tissu à carreaux beige et bleu, que vous reconnaitrez sans doute...

Mais cette fois-ci en version appliques simples en bronze - Idéal pour une chambre d'enfant

 

DSC02795

             DSC02801DSC02810

DSC02806DSC02803

DSC02809

 (vous pouvez également CLIQUER)

 

* * * * * * * * * * *

 Ma p'tite rubrique "Cultivons-nous"

 

Pourquoi dit-on pleurer comme une madeleine ?

 madeleines-3

Cette expression est une référence à la Bible. Celle-ci raconte l’histoire de Marie, de la ville de Magdala, plus tard nommée Marie Madeleine. Cette femme était une ancienne prostituée, qui se présenta à Jésus lorsqu’elle apprit qu’il était à Magdala. Elle se mit à ses pieds, les arrosant de ses larmes et de parfums, tout en les séchant avec ses cheveux alors qu'elle lui confessait ses pêchés. Jésus lui pardonna, et Marie Madeleine devint sa plus fidèle disciple. Lors de sa résurrection, c’est à elle que le Christ se présenta en premier. Aujourd’hui, une Madeleine ou une Marie Madeleine désigne une ancienne prostituée, et l’on dit d’une personne qu’elle "pleure comme une madeleine" lorsque l’on trouve que ses pleurs sont excessifs ou non justifiés.

 

Bisettes de Toussaint, bonnes vacances